• Camé!

    Drogue, vices et vertu parfois aussi combles nos envies.

    Cigarette, sexe, femmes, hommes, pourtant rien ne nous semble interdit,

    Alors pourquoi donc frôler la mort à chaque instant dans ce seul but de ressentir du plaisir ?

     

    Sans limite, vertige du camé, qui part, part loin de cette vie, dans son délire maladif ou la mort le frôle à chaque instant, oh douce seringue de plaisir et de mort, de destruction et de chaos, que je t’aime oh femme funeste qui amplis mes nuits de tant de folies !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :