• le silence d'une vie

    Ces jours ou l'on ne sait plus ou l'on est, qui l'on est, ces jours où nos vie semble se terminer avant d'avoir pu commencé... Qui aurait juré que a l'âge où l'on souvre au monde celui ci ce ferme sur vous?

    J'étouffe, je brule, j'abandone ces autres qui n'ont pas d'espoir pour moi.

    Malgrés toute ma souffrance j'entrevois de l'espoir, je lutte je continue, je messouffle, me perdrais je en route?

    Personne ne saurais le dire, qui vivra verra.

    Et pourtant j'ai froid

    Seule mon âme étouffe, j'ai besoin des autres.

    J'ai du courrage mais rien ne semble allé pour le mieux après tant de bonheur,

    je me semble mourrir sur place, me réduire a néant.

     

    Je meurt


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :